En fonction de vos besoins nous intervenons sur le court ou long terme, en demi-journée, journée, stage, atelier,  avec un ou plusieurs formateurs selon le nombre de participants et le type de travail. Nous nous associons également à d’autres professionnels en cas de nécessité.

Langues possibles pour les interventions: français, anglais, allemand, espagnol.

Fernand Veuthey

+ photo

Licencié en sociologie et anthropologie de l’Université de Lausanne (1985), il obtient un brevet fédéral de formateur d’adulte (2005) et un diplôme de superviseur dans le domaine de l’action sociale, éducative, psychosociale et de la santé (2018).

Après 5 ans de recherche sociologique puis 5 autres années comme responsable d’une structure de réinsertion professionnelle, il développe en parallèle une activité de formation en résolution non-violente des conflits (co-créateur de FormAction), de comédien avec la troupe Les Artpenteurs et anime durant 10 ans des ateliers de théâtre comme mesure d’insertion sociale.

Aujourd’hui, en parallèle à son engagement à Manivelle Théâtre, il poursuit son activité à FormAction et travaille comme professeur chargé d’enseignement auprès de la Haute Ecole de Travail Social Fribourg.

Anne-Claude Liardet

+ photo

Licenciée ès sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne en 1985 (équivalence Master of Arts), elle obtient un Certificate of Advanced Studies (CAS) en médiation culturelle à la HES-SO (EESP, Lausanne, 2013). Elle travaille en tant que chargée de projets participation/médiation culturelles à Pro Senectute Vaud. Précédemment, elle a travaillé comme accompagnatrice de projets socioculturels et artistiques pour le CultureMobile à Pro Helvetia.

Professionnelle de l’animation socioculturelle et de la formation d’adultes, elle est également comédienne, metteure en scène et animatrice en expression théâtrale. Elle développe en parallèle une pratique artistique en arts plastiques.

Ce parcours culturel, pédagogique et social se déroule sur une durée de trente ans. Son action se nourrit aux valeurs de l’éducation populaire et aux méthodes développées par Paolo Freire, où le savoir est un enjeu politique qui permet à ceux qui le possèdent de s’émanciper, d’avoir prise sur le monde et de participer à son élaboration et à sa transformation.