Manivelle Théâtre en mouvement se donne pour but principal de développer l’outil de création, de communication et de libération qu’est le théâtre, dans une démarche artistique et citoyenne. Elle le fait notamment par:

  • la création, la production et la diffusion d’œuvres théâtrales;
  • un travail de formation et d’accompagnement visant au développement personnel, social, culturel et professionnel de chacun-e;
  • un travail de réseau et d’échanges contribuant à la reconnaissance de la culture comme force de participation et de transformation sociales.

Afin d’atteindre ces buts, l’Association propose ses activités à toute personne et à toute collectivité intéressée.
(Statuts, art.2)

Télécharger les statuts complets

Le comité

Le comité élu lors de l’assemblée générale du 8 avril 2019 :

  • Philippe Clivaz, Lausanne (président)
  • Anne-Claude Liardet, Tatroz
  • Christophe Jobin, Vevey


Depuis 2005

Nous organisons quasiment chaque année un stage d’introduction au théâtre de l’opprimé et répondons à des mandats de formations. Nous élaborons également des projets variés dont certains sont résumés ci-dessous. Pour plus de détails, cliquez sur la date et vous obtiendrez le rapport d’activités correspondant.

  • 2018 : Début du projet de théâtre-forum “Respect!” – ateliers dans les quartiers de Lausanne puis création et tournée du spectacle en janvier-février 2019, stage d’introduction au théâtre de l’opprimé, formation à communication interculturelle…
  • 2017 : Lecture-évènement “Sôseki c’est qui ?” autour de ce célèbre écrivain japonais.
  • 2016 : Mandats autour de l’interculturalité et de la méthode du théâtre-forum.
  • 2015 : Entre autres formations, nous avons accueilli la chorégraphe britannique Gerry Turvey pour deux stages : “Landscape of the body” et “Body stories”.
  • 2014 : Une rencontre stimulante avec des intervenants et formateurs européens lors d’un “summer camp”.
  • 2013 : Mandat à l’île Maurice (chaque année depuis 2010) pour la création d’une troupe de théâtre-forum avec des jeunes mauriciens.
  • 2012 : Sept journées de formation pour le personnel d’une institution sociale “Et si on jouait à mieux communiquer ?”.
  • 2011 : Stage et ateliers de théâtre-forum à Zagora avec des enseignants marocains, et parfois leurs élèves.
  • 2010 : Ateliers et stages au Maroc, à l’Ile Maurice… et en Suisse.
  • 2009 : Création et tournée d’un spectacle-forum sur l’interculturalité dans le cadre des 50 ans de l’ONG E-Changer, avec des comédien-ne-s amateurs et amatrices et des volontaires de l’ONG.
  • 2008 : Création d’un réseau de praticiens du théâtre-forum en Suisse Romande.
  • 2007 : Création et tournée du théâtre-forum “Chéri-e, tu sais que je travaille ?” sur la difficulté de concilier travail et famille pour l’homme et la femme.
  • 2006 : Avant dernière année de l’atelier de théâtre comme mesure d’insertion sociale; durant 10 ans nous avons conduit un atelier d’introduction (un mois à deux jours par semaine) et un atelier de création (4 mois à 50%) avec des bénéficiaires du revenu d’insertion vaudois.
  • 2005 : Création et tournée d’un théâtre-forum sur le racisme avec des migrants de la Bourse à Travail de Lausanne. Théâtre invisible sur l’égalité homme-femmes dans les bus de Fribourg, sur mandat du Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille .

Mandants

Bureau lausannois pour les immigrés (dès 2010), Démarche (dès 2019), ProSenectute Suisse (2016), Haute école de théâtre de Suisse romande (2010-2016), Cycle d’orientation de la Glâne (2014), Semestre de motivation de Neuchâtel (2015), La Manufacture – Haute école de théâtre de Suisse romande (2008-2016), DM-Echange et Mission avec l’Eglise presbytérienne de l’Ile Maurice (2010-2013), La Branche (2012), Collège Voltaire Genève (2012), Ecole supérieure en éducation sociale de Lausanne (2012), Haute école fribourgeoise de travail social (2006-2011), Home-Chez-Nous Lausanne (2011), Association Zagora pour le film transsaharien (Maroc, 2011), Taragalte Sahara Culture Festival (Maroc, 2010), Police de l’Ouest lausannois – unité de prévention (2010), E-changer (2009), OPTI – Office vaudois de perfectionnement scolaire de transition et d’insertion (2009), Pro Senectute Vaud (2009), IFFP – Institut Fédéral pour la Formation Professionnelle (2005-2008), Pro Mente Sana Genève (2008), AFAAP – Association Fribourgeoise Action et Accompagnement Psychiatrique (2008), l’EPSIC – Ecole professionnelle pour les métiers de l’industrie et de l’artisanat Lausanne (2007).

Notre histoire

Trois grandes étapes jalonnent notre parcours théâtral:

  • L’ATOL – Atelier de Théâtre de l’Opprimé de Lausanne de 1985 à 1990 ?
  • Le Bazart Théâtre de 1990 à 2005
  • Manivelle Théâtre en mouvement depuis 2005

Chacune de ces associations porte au cœur de son action le théâtre. Un théâtre qui nous engage à  nous transformer et transformer le monde. Nous partageons les visions de Jean Vilar, Ariane Mnouchkine, Peter Brook, Augusto Boal, et tentons de cheminer sur les sentiers par eux ouverts et ceux à défricher encore !

L’ATOL

1984 . Bonjour Orwell ! Alors étudiants à l’Université de Lausanne, nous découvrons le Théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal. Fernand, en voyage au Chili cette année-là, en revient avec dans ses bagages quelques feuilles A4, tapées à la machine à écrire et photocopiées de nombreuses fois, le compte-rendu d’un atelier donné par Boal à Santiago. Pour Anne-Claude, en prendre connaissance est une révélation, la rencontre parfaite entre un art majeur, existant depuis l’aube de l’humanité, le théâtre, et une action politique, au sens premier du terme, émancipatrice. Une rencontre qui nous invite à reste vivant et en prise avec la démocratie.

Après une formation à Paris au Centre du Théâtre de l’Opprimé, nous créons l’ATOL – Atelier de Théâtre de l’opprimé de Lausanne – en 1985, la toute première association qui utilise et développe ces outils sur la scène romande.

Nous travaillons aussi bien avec le théâtre-image que le théâtre-forum ou lors de quelques occasions le théâtre-invisible, cela sur diverses thématiques comme par exemple le droit de s’asseoir pour les vendeuses des grands magasins ou les conflits et la guerre en Amérique centrale. Nous adaptons aussi en théâtre-forum l’Antigone de Jean Anouilh.

Pour compléter et affiner notre formation, nous suivrons plusieurs stages au fil des ans dont plusieurs avec Augusto Boal lui-même.

En parallèle, nous intervenons de plus en plus sur des sollicitations d’organismes et associations qui souhaitent approfondir des thématiques spécifiques avec cet outil ludique et créatif autant dans les domaines pédagogiques, sociaux que de la santé.

Le Bazart Théâtre

En 1990 nous créons, avec Marion Held, Ana Tordera et Philippe Clivaz le Bazart Théâtre, une structure associative qui met au premier plan le travail de la création théâtrale. Basée à Châtel-St-Denis dans le sud du canton de Fribourg, nous montons presque chaque année et pendant plus de dix ans un spectacle mêlant actrices et acteurs professionnels et amateurs. Travaillant sur des textes d’auteurs et du domaine public, nous privilégions la création collective à partir d’improvisations.

Une de nos spécificités est d’investir des lieux inédits : nous jouons par exemple La Tempête de Shakespeare sur l’île d’Ogoz sur le lac de Gruyère, les spectatrices et spectateurs y arrivant en bateau, des contes suisses dans les fossés du Château de Bulle, des farces du Moyen-Age dans la cour du Château de Châtel-St-Denis ou encore un spectacle sur le thème de l’exil à domicile.

Nous offrons sur l’année des ateliers d’expression et de création théâtrale pour les enfants et les adultes qui aboutissent très régulièrement à des spectacles publics.

Nous mettons sur pied un échange avec une troupe du Burkina Faso et participons au festival international de théâtre de Ouagadougou. Nous y offrons un stage sur le jeu du clown, véritable nouveauté pour les participant-es africain-es présent-es.

Dès 1998, nous signons un contrat de prestation avec le canton de Vaud et offrons pendant dix ans  des ateliers d’expression et de création collective à l’intention de personnes au RI- revenu d’insertion. Formule d’atelier à mi-temps sur quatre mois, nous montons pendant cette période plus de X spectacles avec plus de X personnes bénéficiaires du RI.

Manivelle Théâtre en mouvement

Manivelle Théâtre en mouvement est créée en 2005. Elle s’inscrit dans la continuité de l’ATOL et du Bazart Théâtre et poursuit le travail de formation et de création (voir ci-dessus « Depuis 2005 »)